top of page
  • F.V.

108e commémoration du génocide arménien : les pensées tournées vers l’Artsakh


Plus de 200 personnes ont assisté à la 108e commémoration du génocide arménien, place de la Libération à Décines, à deux pas du Centre national de la mémoire arménienne. Photo Progrès /Florence VILLARD

Ce dimanche midi 30 avril, plus de 200 personnes se sont réunies sur la place de la Libération pour commémorer le génocide arménien, qui a coûté la vie à 1,5 million d’Arméniens le 24 avril 1915. Arrivée en cortège depuis l’église arménienne au bout de la rue du 24-avril-1915 derrière une banderole « Marche pour la justice », la communauté arménienne de Décines (environ 3 000 personnes) s’est recueillie devant la stèle où ont été déposées des gerbes de fleurs.


« 108 ans de déni turc »

L’occasion également de prier et d’écouter les nombreux discours ne manquant pas d’évoquer la non-reconnaissance du génocide par la Turquie et la situation dans le Haut-Karabagh (Artsakh).


« Aujourd’hui, nous subissons 108 ans de déni turc, nous exigeons toujours des réparations morales, territoriales et financières pour ce génocide », a expliqué Suki Khachatryan, au nom des associations arméniennes de Décines et de la jeunesse.


« La situation s’aggrave en Artsakh » Comme la veille à Meyzieu , Kariné Vardanyan, vice-consule d’Arménie à Lyon, a ciblé « la situation qui s’aggrave en Artsakh. Depuis 130 jours, l’Azerbaïdjian contraint cette population à l’exode forcé en coupant le corridor de Latchin, la seule route qui la relie à l’Arménie, privant ainsi les habitants d’énergie, d’eau, de médicaments et de nourriture. » Quant à la députée Sarah Tanzilli, ancienne présidente de la maison de la culture arménienne de Décines , elle a affirmé avec force que « l’on ne peut pas s’agenouiller devant les victimes de 2015 et ne rien faire. Les criminels doivent être sanctionnés. La balle est dans le camp des diplomaties, des sanctions peuvent être prises sur le territoire français en gelant les avoirs azéris comme cela a été fait pour les Russes après le début de la guerre en Ukraine. »


 

(c) 2023, Le Progrès

https://www.leprogres.fr/societe/2023/05/01/108e-commemoration-du-genocide-armenien-les-pensees-tournees-vers-l-artsakh

Kommentare


Featured Review
Tag Cloud
bottom of page