Tchad : massacre du 20 octobre, Succès Masra saisit la CPI pour crimes contre l’humanité

Les avocats de l’opposant politique Succès Masra ont saisi la CPI suite à la répression sanglante des manifestations du 20 octobre. Le signalement a été fait le 9 novembre 2022.



« Le 20 octobre 2022, plus d’une cinquantaine de personnes sont décédées après des manifestations pour exiger le respect de l’engagement pris par la junte de transférer le pouvoir aux civils au terme des 18 mois de transition militaire censée prendre fin le 20 Octobre 2022. », signale les avocats de Succès Masra et du parti les Transformateurs à la Cour pénale internationale.


A ces nombreux décès, s’ajoutent des détentions arbitraires massives, l’OMCT ayant, par exemple, alerté de ce que 1000 personnes auraient été « déportées » vers un « Guantanamo tchadien », entre 50 et 150 personnes tuées, plus de 180 personnes portées disparues et les forces de sécurité ciblant particulièrement certaines communautés.


C’est dans ce Succès Masra, à travers son conseil a saisi la CPI pour des faits présumés de crimes contre l’humanité enregistrés lors de la répression de la manifestation du jeudi noir.


Il est mentionné dans le document d’une trentaine de pages qu’ : « une répression sanglante s’abat depuis plusieurs mois contre la société civile et les Hommes politiques, alors que le fils du défunt président Idriss Déby Itno, Mahamat Idriss Deby Itno entend se maintenir au pouvoir par tous les moyens.»


Cette saisine de la CPI par le parti Les Transformateurs intervient quelques jours après que le Tchad ait accepté le principe d’une enquête internationale sur les évènements du 20 octobre.

 

(c) 2022, Journal Du Tchad

https://www.journaldutchad.com/tchad-massacre-du-20-octobre-succes-masra-saisit-la-cpi-pour-crimes-contre-lhumanite/

Tags: